Star Wars XXX : a new HOLE Imprimer
Pays : Etats-Unis
Année : 2011
Durée : 151 minutes

Réalisation : Axel Braun
Interprétation : Allie Haze, Lexington Steele, Tom Byron, Rocco Reed, Aiden Ashley, Kimberly Kane, Brandy Aniston, Eve Laurence, Gia DiMarco, Jennifer White, Rihanna Rimes, Lizzy London, Dick Chibbles


Synopsis : Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine...

Notre avis :
Par Saul S.

Comme beaucoup de monde de ma génération, Star Wars IV est le premier film que j'ai vu au cinéma. C’était en 1977, j’avais 5 ans.
Alors depuis tout ce temps j’ai fantasmé. Fantasmé sur Ian Solo en rêvant d’être ce rebelle beau gosse. Mais surtout bien sûr fantasmé sur la princesse Leîa.
Qui n’a pas rêvé de s’envoyer en l’air avec Leîa ?? En tout cas moi, oui .
C’est donc avec émotion que j’ai réagi lorsque j’ai entendu qu’une XXX parody allait être faite de mon film favori, d’autant que l’affluence des parodies sorties ces derniers temps est loin d’être linéaire qualitativement.

Alors j’appuie sur Play …
Quel claque ! On retrouve tout de suite l’atmosphère du film original et les effets spéciaux sont loin de faire cheap et c’est certainement le plus surprenant.
Une bonne dose d’humour a été ajoutée et Dark Vador en fait les frais. Mais c’est fun.

Passons au hard

Première scène. Il s’agit de la rencontre entre Dark Vador (Lexington Steele) et notre chère et tendre princesse (interprétée par Allie Haze).
Le côté obscur de la force lui donne une irrémédiable envie de se caresser la chatte. 30 ans que j’attendais ça bordel ! Puis elle se jette sur Darky pour une pipe sauvage. Bon ok, mais moi je connais la suite. Leîa… tu viens de sucer ton père !! Si seulement elle s’en tenait à ça… La suite nous prouvera que non.

Un peu plus tard sur Tatouïne, Obi Wan (Tom Byron), encore bien vert, fera connaissance avec une femme des sables purement excitante.

Mention spéciale pour la scène suivante au cœur de la CANTINA, avec son lot d’Extra-Terrestres mâles et femelles qui s’envoient en l’air sans complexe avec un beau duo lesbien en prime.

Puis arrive l’incroyable : 2 Stormtroopettes (Lizzy London et Brandy Aniston) à la poitrine généreuse qui prennent en bouche… Chewbacca (Dick Chibbles) !
Non ! Pas lui, ce n’est qu’une grosse peluche sympathique ! Bien en plus de cela, c’est surtout un adepte sauvage de la sodomie. Si un jour j‘avais pu imaginer….

Jolie mention également pour l’attaque de l’étoile noire par le bataillon de rebelles qui est réellement d’une belle qualité.

Puis ce qui devait arriver arriva… Les rebelles ont gagné, dans l’euphorie Leïa se laisse aller et Ian Solo peut enfin s’envoyer en l’air avec la princesse. Moment tant attendu depuis mon enfance. Mais il y a un hic ! Ils ne sont pas seuls. Luke (Seth Gamble) est la aussi et Leïa prend autant de plaisir à vider les bourses de l’un que de l’autre. Leïa, tu sais que tu suces ton frère ?

Bien que perturbé entre mes souvenirs d’enfance et la réalité d’une sexualité interstellaire sans limite je ne peux qu’applaudir cette belle réalisation avec une spéciale dédicace au 2 droïdes R2D2 et Z6PO qui n’ont même pas eu droit à la moindre gâterie.