X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100

Femme objet (La)

Pays : France
Année : 1980
Durée : 75 minutes
Editeur : Blue One

Réalisation : Frédéric Lansac (Claude Mulot)
Interprétation : Marilyn Jess, Nicole Segaud, Laura Clair, Nadine Roussial, Richard Lemieuvre, Frédéric Carton

Synopsis :
Un écrivain de science-fiction, Nicolas est doté d'une sexualité très exigeante qui épuise ses partenaires. Celles-ci le quittent toutes au bout de quelque temps lassées par sa virilité hors normes. Après plusieurs déceptions, il trouve enfin la partenaire idéale dans un robot qu'il fabrique de ses mains et qu'il programme pour obéir à sa volonté. Mais la créature se retourne contre son maître et le transforme, à son tour, en jouet sexuel.

Notre avis : La Femme est l'avenir de l'homme
Par Anthony S.
Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans qui se masturbent sur du Porntube ne peuvent pas connaître (oui, j'ai un peu remanié les paroles de la chanson)… Production Alpha France comme la majorité des grands films pornos de l’époque, La Femme objet n’a aujourd’hui encore rien perdu de son impact et s’impose comme l’un des maîtres étalons d’un genre alors sur le déclin. Mis à mort par l’odieuse loi de Finances dite loi X de 1975 et par l’invasion à venir des magnétoscopes dans le salon de papa-maman, le cinéma porno de l’époque survit encore via quelques titres dont celui-ci, avant d’être majoritairement remplacé par une production qui oscille entre le gonzo et le professionnel tourné dans des conditions amateurs. Il existe, encore aujourd’hui, certaines exceptions et l’objectif de ce site est bien entendu de les mettre en lumière. Mais l’année 1980, durant laquelle La Femme objet a été réalisé, fait incontestablement partie de cette parenthèse enchantée qui a vu fleurir un grand nombre d’oeuvres qui savaient alterner les scènes sexy et de véritables moments de comédie. Grâce en soit donc rendue à l’inestimable Frédéric Lansac, réalisateur de ce chef d’œuvre.

Pourtant, La Femme objet n’est pas forcément le premier film qui vient à l’esprit à l’évocation du nom de Lansac : de lui on préfèrera sans doute le plus abouti Sexe qui parle. Mais il se trouve que ce film conserve l’immense avantage de donner son plus grand rôle à une Marilyn Jess (libérée depuis peu de la concurrence de Brigitte Lahaie qui venait de faire ses adieux au X) dont l’empreinte humide dans le porno reste aujourd’hui encore indélébile. Débarrassé de cette immonde casquette de cuir qu’elle abhorrait, toute jeunette et débutante, dans Exhibition 2, celle que le journal Hara-Kiri avait surnommée « Platinette » trouve ici ce qui reste probablement son plus grand rôle, celui pour lequel elle passera à la postérité (avec la scène lesbienne tournée avec Traci Lords dans Traci, I love you sept ans plus tard). Belle et attirante à en mourir même si un rien trop maquillée (l’époque qui veut ça, glorienses années 80), elle parvient à insuffler à son personnage ce qu’il faut de froideur pour lui donner vie. D’allure robotique, elle prend peu à peu de l’assurance au point de réduire au statut d’objet son propre créateur : Richard Lemieuvre, plus connu sous le pseudonyme de « Queue de béton » en référence au film du même nom, ou sous celui de Richard Allan.

Pourtant, Platinette n’apparaît qu’après trois quarts d’heure de métrage. Plus exactement après les pérégrinations infructueuses du héros, qui navigue de femme en femme après les avoir épuisées une à une : Sabine, Lucille, Olga, triangle magique pour le spectateur qui a droit, pour chacune d’entre elles, à au moins une scène de sexe (dans la cuisine, dans les toilettes d'un café...), mais frustrant pour le héros qui ne trouve toujours pas le repos. En voix off, procédé utilisé durant la majeure partie du film et recélant un grand nombre de phrases mémorables, il commente : « Je commençais à avoir des idées sur le facteur, c'est dire à quel point de frustration j'en étais. » Des phrases de ce genre, le film en est blindé du début à la fin, ne laissant pas le moindre répit au spectateur partagé entre l’excitation et le rire. En ce temps là, nos réalisateurs pornos savaient pondre un scénario (nos meilleurs réalisateurs français, qui donnent aujourd’hui leur lettre de noblesse au genre, me pardonneront cette petite mesquinerie !).

Remake ou presque de La Fiancée de Frankenstein (auquel le film fait de nombreuses références jusque dans la scène, plutôt kitsch, de création du « robot »), La Femme objet est le long flash-back d’un écrivain qu’un appétit sexuel démesuré mènera à sa perte. Retournant ironiquement le titre de son film, Frédéric Lansac prend clairement partie : considérée comme un objet, fabriquée par l’homme, la femme robot prend à un moment ou un autre le pouvoir, et réduit le facteur puis le héros lui-même à l’état d’objet condamné à besogner deux femmes sans y prendre le moindre plaisir. Un bien beau retournement final pour un film que les multiples visions n’altèrent pas… Aujourd’hui disponible en édition DVD chez Blue One (en double programme avec Le Sexe qui parle), La Femme objet se doit de faire partie de la DVDthèque de tout cinéphile qui se respecte.

Editeur :
- Toutes les vidéos de Blue One


Ceci peut aussi vous intéresser
0 Commentaire
Soyez le premier à laisser un commentaire !
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages à caractère raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages à caractère publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Partagez cette page
  Réagissez (0)
Avez-vous aimé ce film ?
Note des lecteurs :
(Nombre de votants : 2)
Votre note :
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Dernières personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Dernières scènes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || French-Bukkake : Angela Kiss de retour || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || French-Bukkake : Natacha Guapa, le bukkake || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || French-Bukkake : Anaïs, le casting || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || French-Bukkake : Dora || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || French-Bukkake : Angela Kiss || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || French-Bukkake : Melissa Milah || French-Bukkake : Loana || French-Bukkake : Nora Luxia, 24 heures avec Pascal Op || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno