X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100
Max Antoine

Entretien : Max Antoine

Entretien réalisé le 21 Avril 2010

Max Antoine est à Fred Coppula ce que Hervé Bodilis est à Marc Dorcel : un réalisateur qui a su s’inspirer du style de son producteur sans pour autant en devenir une pâle copie. En quatre films scénarisés, Max Antoine a ainsi su imposer sa propre personnalité via des parodies hilarantes et intelligentes, dans lesquelles les scènes pornos sont sans cesse meilleures. En attendant Pascal le grand frère pineur 3…

Filmographie sélective :
Belles enculées (Les)
Cinemax
Jack et Lili Font un porno
Pascal, Le grand frère pineur
Pascal, le Grand Frère Pineur 2

Lien(s) :
- Lire la critique de Pascal le grand frère pineur 2
- Lire la critique de Pascal le grand frère pineur
- Lire la critique de Cinemax

Disponible en VOD sur Dorcel Vision :
- Les Belles enculées
- Pascal le grand frère Pineur 2
- Pascal, Le grand frère pineur
- Pascal le grand frère Pineur 2
- Cinémax

X-Intime - Avant de parler de ton parcours et de tes autres films, j’aimerais aborder directement Pascal le grand frère pineur 1 et 2. Parodier une émission télévisée, c’est pour le moins original. Comment en as-tu eu l’idée ?
Max Antoine - Fred Coppula mon producteur m’encourage à réaliser des parodies en tout genre, il faut donc trouver des idées. Quand je regarde la télé, je cherche des programmes adaptables en version porno. C’est ce qui s’est passé pour Pascal le grand frère pineur, c’est un concept idéal et je crois que les comédiens s’amusent à jouer cette parodie. Je prévoie très prochainement de « pornotiser » une émission très regardée sur M6, Un dîner presque parfait.
X-Intime - Ah oui ? Peux-tu déjà nous révéler quelques unes de tes idées concernant ce nouveau projet ?
Max Antoine - Je vais respecter le concept de base, chaque candidat recevra ses hôtes du lundi au vendredi, avec des commentaires de chacun sur la bouffe etc., le tout tourné en dérision et avec du bon cul évidemment. Je ne prévois pas de tourner cette parodie avant le mois de septembre, à la condition que cette émission soit reconduite à la rentrée.
X-Intime - Au-delà de la parodie, on sent le désir de construire une véritable histoire, avec des personnages, une mise en scène, etc. Était-ce là aussi important pour toi de ne pas livrer une simple comédie porno ?
Max Antoine - Je ne veux pas prendre les clients pour des cons, leur vendre un titre avec une parodie toute pourrie serait malhonnête. Je m’applique donc pour réaliser des parodies qui se rapprochent du produit original dans la mesure du possible bien évidemment, avec les moyens dont je dispose. Dans le cas de Pascal le grand frère pineur 1 et 2, on retrouve des familles en difficulté et qui n’ont pas d’autre solution que d’appeler Pascal le pineur à la rescousse. Ca crée des situations très fortes sexuellement, notamment par exemple quand Pascal baise la mère après avoir baiser la fille ou que le père se tape la voisine etc. On surf sur un concept facile à exploiter avec un titre qui parle au public et qui offre du bon cul, c’est du velours.
X-Intime - Les acteurs et actrices ont-ils été surpris par cette démarche ?
Max Antoine - Non pas du tout, ça les amuse de tourner ce genre de parodie. Ils n’ont pas de texte à apprendre, je leur explique leur rôle et on tourne des situations façon reportage caméra à l’épaule. Ils comprennent très vite et jouent bien le jeu. Une parodie comme celle-ci avec cinq scènes de cul se tourne en deux jours, ce qui est très peu.
X-Intime - Comment s’est fait le choix de Pascal St-James pour le rôle titre ?
Max Antoine - Déjà parce qu’il est mon ami, et parce que pour ce rôle ça ne pouvait être que lui. Quand j’ai eu cette idée, c’est lui que j’ai appelé en premier pour savoir si ça l’intéresserait avant d’en parler à Fred. Si Pascal avait dit non je pense que je ne l’aurais pas tourné.
X-Intime - Pascal St-James étant lui-même réalisateur, a-t-il apporté quelques conseils ou commentaires durant le tournage ?
Max Antoine - Bien sûr, mais pas uniquement lui. Sur mes tournages l’ambiance est cool, on bosse efficacement sans se prendre la tête. Si quelqu’un à une idée à soumettre je l’écoute, je ne suis pas un génie et j’ai encore beaucoup à apprendre. Si l’idée qu’on me soumet est bonne et réalisable je prends !
X-Intime - Comment as-tu abordé ce deuxième épisode ?
Max Antoine - Pour le premier opus je ne savais pas vraiment comment allaient jouer les comédiens, si ça allait fonctionner à l’image. Le résultat fut assez réussi au niveau de la comédie, j’ai merdé en montant des scènes de cul beaucoup trop longues. Donc pour le deuxième j’ai fait quelques réglages et le résultat est selon moi beaucoup plus efficace, c’est beaucoup plus rythmé notamment grâce à Liza del Sierra et à Léa Fast qui jouent leur rôle exactement comme je l’imaginais. Je choisi les comédiens par rapport aux rôles à interprété pour ce genre de produit.
X-Intime - Selon Fred Coppula, les deux premiers épisodes sont de gros succès. Y aura-t-il un numéro 3 ?
Max Antoine - Oui il y aura un Pascal le grand frère pineur 3, j’ai déjà écrit mentalement les grandes lignes de ce projet. Je le tournerai probablement en juin pour une sortie au mois de septembre, je vais voir ça avec Fred.
X-Intime - Lorsque tu écrits un épisode de Pascal le grand frère pineur, est-ce que tu regardes l’émission télévisée pour t’en inspirer, ou pour piquer certaines histoires ?
Max Antoine - J’adore ce genre de programme, que ce soit Confessions intimes, C’est quoi l’amour, Pascal le grand frère, etc. Je connais bien les concepts de ces émissions, ce n’est donc pas difficiles de les parodier. Je m’inspire du concept et je reproduis certaines situations, comme quand par exemple quand Pascal balance les affaires de la fille par la fenêtre parce qu’elle ne veut pas ranger sa chambre. C’est facile à refaire. Je précise juste que dans l’émission de TF1 les protagonistes sont souvent mineurs, les miens sont toujours majeurs forcément.
X-Intime - As-tu eu une réaction de la part des producteurs de l’émission ?
Max Antoine - Non aucune.
X-Intime - Comment travailles-tu avec Fred Coppula ?
Max Antoine - On discute sur ce qu’il serait bien de faire, je lui soumets des idées qu’il valide ou pas, il me soumet les siennes que je sens ou pas et on lance la machine. C’est lui qui décide bien sûr mais il ne m’impose rien, c’est donc comme tu l’imagines très agréable de travailler pour lui. Une fois qu’on a décidé de ce que j’allais tourner, je m’occupe de tout le reste. Je choisis les comédiens, je trouve les décors, j’écris le film, je le réalise et je le monte.
X-Intime - Fred Coppula nous avait révélé que les films issus de tes propres idées marchaient mieux que ceux issues d’idées qu’il t’avait soufflées. Peux-tu nous donner quelques chiffres, le nombre de DVD vendus pour tes films, ou de téléchargements ?
Max Antoine - Je ne connais pas les chiffres, il faut voir ça avec lui. Je sais simplement que sur la plate-forme VOD Dorcelvision, Pascal le grand frère pineur a pas mal marché, et que le numéro 2 a vraiment bien marché. Après peu importe qui a les idées, l’essentiel c’est que ça marche.
X-Intime - Vois-tu une filiation, une ressemblance, entre les films de Fred et les tiens ?
Max Antoine - Oui bien sûr, surtout dans l’état d’esprit. Fred faisait des films sans se prendre au sérieux et ça marchait bien. Je continue sur sa lancée, enfin j’essaie. Je connais bien ses méthodes de travail puisque je réalisais les making of de ses films. Pour nous l’important c’est de faire du bon cul et que tout le monde soit content, les clients, les comédiens et nous.
X-Intime - Beaucoup de fans se demandent bien quand Fred se remettra au porno scénarisé. Est-ce que tu en discutes parfois avec lui ?
Max Antoine - Fred est aujourd’hui un chef d’entreprise qui gère le magazine Chobix, le magazine Marc Dorcel, il gère aussi Coppulaprod, il est le directeur des programmes de la chaîne Dorcel TV et prépare également d’autres projets. Les journées ne font que 24 heures et il n’a malheureusement pas le temps de réaliser des films comme avant. Il n’est cependant pas exclu qu’il reprenne la caméra de façon ponctuelle, c’est même à souhaiter.
X-Intime - Quels sont les films et les réalisateurs (X ou non) qui t’ont marqué avant de devenir réalisateur ?
Max Antoine - J’ai eu la chance d’assister à un bon nombre de tournages de Manuel Ferrara à Los Angeles et je m’inspire beaucoup de sa façon de travailler, de sa façon de filmer une scène de cul, même si je ne lui arrive pas à la cheville. Il tourne sans couper, ou très peu, et dirige son objectif vers ce qui est important, il nous fait vivre pleinement la scène hard. J’admire son travail et sa perversion. J’ai aussi la chance de suivre Hervé Bodilis sur ses tournages pour le compte du Marc Dorcel Magazine et j’admire également ses méthodes de travail. Hervé est très exigeant, très bien organisé, un perfectionniste et j’aime ça.
X-Intime - Ton premier film en tant que réalisateur est Jack et Lili font un Porno (que je n’ai malheureusement pas vu pour le moment – j’ai vu en revanche le film de Kevin Smith dont il s’inspire). Peux-tu nous parler de ce premier tournage, de la façon dont tu l’as préparé ?
Max Antoine - Ce fut en réalité mon deuxième film. En 2003 j’ai réalisé Katsumi et Nomi à Los Angeles, une espèce d’immersion avec ces deux filles que je suivais au quotidien façon télé réalité, au réveil, au sport, sur les tournages etc. Pour en revenir à Jack et Lili, j’avoue que je ne me suis pas inspiré du film original puisque je ne l’ai jamais vu ! J’ai écrit une histoire dans laquelle une jeune fille perd son taf et se retrouve à faire du porno en cachette de son mari. Ce film ne marquera pas l’histoire du porno mais j’ai beaucoup appris en le tournant.
X-Intime - Peux-tu nous parler de ton parcours et de ce qui t’a amené au poste de réalisateur de films X ?
Max Antoine - J’ai rencontré Fred Coppula il y a un peu plus de dix ans. Très rapidement nous avons sympathisé, je me suis retrouvé sur ses tournages où je donnais des coups de main en ramassant les capotes, en essuyant des culs, en rangeant les décors etc. J’ai appris ce métier en observant. Quelques films plus tard, Fred me testait au making of et fut tout de suite satisfait. Je me retrouvais donc à filmer les backstages tout en continuant à jouer les assistants de plateau. Après j’ai appris à faire des photos et à faire du montage vidéo. Aujourd’hui je suis un bricoleur du cinéma pornographique qui fait des films de cul sans prétention et qui aime son travail. Tout ça c’est grâce à Fred qui m’a toujours fait confiance.
X-Intime - Le point commun entre tes films reste l’humour. On est vraiment mort de rire durant chaque film au point que l’humour prend le pas sur le porno. Est-ce important pour toi de faire rire ton spectateur ? Es-tu fan de comédie à la base ?
Max Antoine - Je ne suis pas fan des comédies comiques, j’en apprécie certaines mais pas plus. J’écris des scénarios très légers pour que les comédiens ne se prennent pas la tête. Je n’ai pas beaucoup de temps pour tourner donc j’essaie de faire vite et pas trop mal. Ca passe donc par des dialogues un peu comiques, c’est beaucoup plus facile à jouer que des scènes tragiques. Ce qui compte pour moi c’est que le spectateur puisse se branler, qu’il soit excité par des situations bien emmenées.
X-Intime - Ca te fait quoi de savoir que malgré la différence de budget, Cinemax est meilleur que le film dont il s’inspire ?
Max Antoine - Là je crois que tu t’enflammes en fait. Cineman, le film dont s’inspire Cinemax, est une machine de guerre qu’il ne faut pas comparer à ma parodie, qui n’en est pas une puisque je n’ai pas du tout repris le concept du film de Yann Moix. Le personnage de mon film se prend une décharge en touchant sa télé et se retrouve dans le film qu’il était en train de regarder, un porno en l’occurrence. Suite à ce miracle il va en abuser et son quotidien de merde va s’illuminer. Il m’aurait été impossible de reprendre exactement le même concept que Cineman si j’en avais eu envie. C’est gentil de me dire que ma parodie est meilleure mais je n’y crois pas une seconde.
X-Intime - Quels sont aujourd’hui tes projets ?
Max Antoine - Je vais tourner Pascal le grand frère pineur 3, une parodie de Un dîner presque parfait, des castings, Gang Bang Generation, un gonzo special anal qui sera peut être une série et plein d’autres choses. Si tu as des idées à me donner, elles seront bienvenues !

1 Commentaires
Il n'y a pas de sot métier
Publié le 30 Avril 2010 ŕ 10h04 | Par Seb_92
Comme quoi, on peut commencer par essuyer des culs avant de les filmer.
Des fois, je me dis que je me suis trompé quelque part dans mon plan de carrière !
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages ŕ caractčre raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages ŕ caractčre publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Vos outils
  Réagissez (1)
Petites annonces
Films en VOD
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Derničres personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Derničres scčnes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || French-Bukkake : Angela Kiss de retour || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || French-Bukkake : Natacha Guapa, le bukkake || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || French-Bukkake : Anaïs, le casting || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || French-Bukkake : Dora || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || French-Bukkake : Angela Kiss || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || French-Bukkake : Melissa Milah || French-Bukkake : Loana || French-Bukkake : Nora Luxia, 24 heures avec Pascal Op || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno