X-Intime
Sommaire
Sites partenaires
  MMM100
Enola Sugar

Entretien : Enola Sugar

Entretien réalisé le 12 Mars 2010

Créatrice du Porntour mais également productrice, réalisatrice, actrice, et gérante de la société Swipp, Enola Sugar apporte un nouveau souffle au monde du X, ce qui n'a pas échappé au jury des Hots d'or qui lui a décerné le prix de la meilleure réalisatrice Pro/Am. Elle nous reçoit dans le cadre de la soirée Porntour Sensation, organisée au Player's le 12 mars 2010.

Scčnes X au téléchargement :
- Porntour : Lou charmelle en DP dans son gonzo ultra hard
- Porntour : Sharon Lee baisée en double pénétration
- Porntour : Alexia Vendome s'essaye au base-ball
- Porntour : Enola Sugar, son P.O.V. sous un pont
- Porntour : Morgane Laffite et première sodomie de Jade Laroche
- Porntour : première vidéo porno de Jade Laroche la nouvelle star du X francaise

Disponible en VOD sur Dorcel Vision :
- Porntour #1 : Jade Laroche, sa toute 1ère scène

Visionner en VOD :
- Participez au Porntour
- Toutes les vidéos du Porntour

X-Intime - Bonsoir Enola. Tout d’abord, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Enola Sugar - Je suis Enola Sugar, la directrice de la société de production Swipp, qui produit le Porntour et qui organise aujourd’hui cette magnifique soirée, le Porntour Sensation.
X-Intime - Tu diriges cette société depuis quand ?
Enola Sugar - Swipp a été créée il y a deux ans, j’étais auparavant en micro-société, que j’ai ensuite transformée en SARL.
X-Intime - Tu faisais quoi avant d’entrer dans le X ?
Enola Sugar - Avant, j’étais à la fac ! Je suivais des études de psychosociologie.
X-Intime - Cela ne te plaisait pas plus que ça ?
Enola Sugar - Si… Mais parfois, il y a des voies à prendre, qui s’ouvrent à vous et qu’on ne choisit pas forcément, sans que tu en aies forcément l’envie ou la lubie. Il y a des portes qui s’ouvrent à toi, tu as le choix de les prendre ou pas, et moi j’ai décidé de tenter l’expérience.
X-Intime - Que fait Swipp ?
Enola Sugar - Nous avons commencé dans le côté alternatif. Venant du milieu du sport extrême, du graffiti, on a essayé de conserver cet esprit un peu underground et de l’amener dans le milieu du X, dans le porno. Nous avons fait un premier DVD qui avait pour titre Sexjam, qui a pas mal plu à la presse et qui a été considéré comme assez innovant. Je ne dis pas que c’est forcément une réussite, mais ça a été pour nous une bonne expérience. Aujourd’hui au contraire, nous avons un produit un peu plus réfléchi, qu’on travaille beaucoup à la mode américaine (venant des milieux extrêmes, nous sommes forcément bercés par les Etats-Unis). Nous essayons de retrouver un petit côté Vivid ou Brazzers par exemple. Aujourd'hui le Porntour est assez souvent comparé à un Brazzers à la sauce française.
X-Intime - Peux-tu nous décrire un peu la structure de Swipp ?
Enola Sugar - Nous sommes six chez Swipp. Il y a déjà moi en tant que gérante. J’ai également une commerciale, Camille Lenoir, ainsi que deux graphistes, un monteur, et Al Arash qui s’occupe avec moi de la réalisation.
X-Intime - Abordons le sujet du Porntour. Il se passe quoi, dans le Porntour ?
Enola Sugar - C’est un site à mes yeux assez innovant dans le milieu du porno français. Notre ligne consiste à faire tourner des débutantes, ou des couples débutants, on essaye d’apporter un peu de fraîcheur dans le milieu, non seulement en terme d’image mais également en terme d’actrices. Il est vrai que nous avons découvert pas mal de talents depuis bientôt trois ans. Nous avons une partie consacrée aux amatrices et débutantes, une autre consacrée aux actrices professionnelles françaises et étrangères. Nous rencontrons des gens de tous horizons, et surtout des gens adeptes d’un certain porno : aussi bien un porno qui montre des amatrices, qu’un porno un peu plus hard donc avec des actrices généralement plus pro. Ca a été une grande réussite pour nous, couronnée cette année par le Hot d’or du meilleur réalisateur pro/amateur. On ne s’y attendait pas du tout, au point qu’au moment de recevoir la récompense, on était dehors pour répondre à une interview pour TF1 ! Mais bon, on a quand même gagné…
X-Intime - Tu n’es donc pas du tout monté sur scène pour récupérer ce Hot d’or ?
Enola Sugar - Non, on n’est pas du tout arrivé à temps malheureusement. Il faut dire qu’on ne s’y attendait vraiment pas étant donné que le site n’existait que depuis six mois. TF1 nous suivait depuis quelques jours, et on terminait avec eux ce reportage au moment où on nous a appelés pour la récompense. Des gens sont sortis pour nous dire qu’on avait gagné, et on n’y a pas cru du tout ! Jusqu’au moment où l’on nous a remis, dans les backstages, la petite statuette. On est vraiment content car il s’agit d’une reconnaissance du milieu et du public même si ne pas l’avoir n’aurait non plus été une vraie déception tant on n’y croyait pas. Il y a des personnes qui sont depuis quinze ans dans le milieu, qui ne l’ont jamais eu ou qui venaient juste de l’avoir.
X-Intime - Ce Hot d’or a changé quoi, pour toi, aussi bien en terme professionnel que personnel ?
Enola Sugar - Professionnellement, cela nous a d’une certaine façon crédibilisés par rapport aux gens du milieu. Nous sommes assez jeunes, je suis une femme gérante de société dans le milieu du X, on a une vision du porno assez différente de ce qui existe actuellement et de ce que les autres ont pu faire jusqu’à présent. Je pense qu’on n’invente rien, mais on transforme en quelque sorte. Personnellement, cela n’a en revanche rien changé, si ce n’est que ça fait toujours plaisir de voir sa petite statuette dans son salon !
X-Intime - Ah tu l’as ramenée chez toi, cette statuette ?
Enola Sugar - Oui ! Au départ elle était chez Swipp, mais à chaque fois que des amis venaient chez moi, ils me demandaient où était la statuette, tout le monde voulait la voir ! Donc j’ai fini par la ramener à la maison.
X-Intime - Comment se déroule le recrutement des amatrices ?
Enola Sugar - On reçoit pas mal de candidatures spontanées, puisqu’on a dans le site une rubrique castings qui permet de postuler. Les filles peuvent s’inscrire, les hommes et les couples aussi. Nous sommes également très présents sur les réseaux sociaux tels que MySpace, Facebook, etc. Cela nous assure une certaine visibilité, et ça encourage les gens à nous contacter et ça facilite le dialogue avec nous avant de franchir le cap. Quand on s’inscrit sur un site, on ne sait pas forcément qui est derrière. Au contraire, avec nous, ils nous connaissent, ils voient Enola Sugar sur Facebook, ils nous parlent en direct, ils ont plus confiance.
X-Intime - Et tu reçois quels types de candidatures ?
Enola Sugar - Enormément de candidatures d’hommes ! On va dire qu’on a environ cinquante candidatures d’hommes pour une candidature de femme ou de couple. Sachant qu’il y a malheureusement beaucoup de fakes, de fausses personnes qui s’inscrivent en tant que femme ou couple, ce qui nous fait perdre du temps : il faut appeler les gens, les contacter, et il nous arrive de déranger des gens qui ne nous ont rien demandés, qui ne sont absolument pas au courant de cette démarche. Donc un message pour ceux qui s’inscrivent avec de fausses fiches : arrêtez !
X-Intime - Alors imaginons un peu : je suis une femme, je veux faire le Porntour. Quels sont les critères que tu regardes, les qualités que tu recherches ?
Enola Sugar - Pour commencer, il faut vraiment être sûr de soi et bien prendre conscience des conséquences que cela peut avoir dans sa vie personnelle. Ce n’est pas un choix anodin même si aujourd’hui le porno est sans doute un peu mieux accepté dans la vie de tous les jours : il peut y avoir des clashs. Même si l’on ne fait qu’une seule scène, cela peut se savoir par l’entourage, il faut donc vraiment assumer ce que l’on fait. En revanche, côté physique, je n’ai pas de critères : blondes, brunes, blacks, asiatiques… Du moment que la personne est harmonieuse, avec un joli visage, un joli corps… Quelqu’un surtout d’équilibré, qui a envie de s’éclater mais aussi de débuter avec nous, de monter un projet. On se met vraiment à la portée des débutants, on leurs laisse le choix de la première scène, on les laisse faire les pratiques qu’ils veulent faire, on ne force personne. On est là pour mettre en scène leurs fantasmes, d’une certaine façon. On laisse venir les gens plutôt que de leur imposer un schéma type du porno.
X-Intime - Attention question piège : quel est le petit plus d’Enola Sugar ?
Enola Sugar - Pour résumer en quelques mots, je dirais que je fais ce qui me plait et pas forcément ce qui doit être fait, ou ce qui est formaté. Je fais ce que j’aime. Je tourne aussi et les scènes que je fais, je les fais parce que j’ai envie de les faire, je mets en scène les images que j’ai envie de voir. C’est à la fois un loisir et un travail. Je suis certes gérante de société, mais c’est aussi beaucoup de plaisir, dans tous les sens du terme.
X-Intime - Mais de toutes ces casquettes (gérante, productrice, actrice, réalisatrice…), laquelle t’éclate le plus ?
Enola Sugar - C’est vraiment la réalisation que j’aime le plus. Monter un projet (en ce moment, le projet du Porntour), des projets de film. Mais pour les films, cela requiert un tel investissement financier que… On ne les a pas mis en stand by, mais on privilégie pour le moment d’autres projets tels que le Porntour et d’autres à venir. Donc ce qui m’éclate : élaborer des projets, imaginer des petits scénarios, rencontrer des gens différents, provenant de milieux différents, c’est comme une énorme étude sociologique! Mais j’ai un métier multi tâches, je suis gérante, actrice, je ne vois jamais la routine, c’est sans cesse innovant.
X-Intime - Quels sont les réalisateurs et producteurs français qui ont pu t’inspirer ?
Enola Sugar - En France, il n’y a personne que je peux vraiment admirer ou dont je peux m’inspirer car on ne fait pas du tout les mêmes choses. Si l’un d’eux faisait la même chose que moi, je pourrais l’admirer, on aurait les mêmes goûts pour les mêmes choses. Attention, je ne dis pas que les autres ne font pas du bon travail, mais c’est juste un travail qui est différent. Je ne dénigre pas les autres ni leur travail, mais je n’ai pas réellement d’exemple qui me vient en tête. Il y a de toute façon une clientèle pour tous, et il faut donc que ce soit diversifié.
X-Intime - Peux-tu nous dévoiler le programme de la soirée ? Qu’est-ce qui nous attend ?
Enola Sugar - Des animations gogo tout d’abord, mais il y aura également l’actrice Sharon Lee qui a tourné pour le Porntour, ainsi que Nina, une petite débutante qui n’a pour le moment jamais tourné mais qui va bientôt participer au Porntour elle aussi. C’est donc aujourd’hui son petit baptême : elles vont faire un petit duo sur la scène. Des tables dances seront proposées par les gogos toute la soirée. On espère une bonne ambiance, un peu d’alcool, et que tout le monde s’amuse bien et passe une bonne soirée.
X-Intime - Un petit message pour clĂ´turer cette interview ?
Enola Sugar - Je remercie déjà les gens qui nous suivent ! Ceux qui ne nous connaissent pas en sauront peut être maintenant un peu plus. Puis merci à vous d’être là ce soir avec nous, j’espère que vous allez passer une bonne soirée.

0 Commentaire
Soyez le premier ŕ laisser un commentaire !
Ajoutez votre commentaire :
Titre (*)
Votre nom ou pseudo (*)
Tapez ici votre texte (*)
(*) champ obligatoire
Conditions d'utilisation :

Les commentaires sont rédigés par les internautes et non par les rédacteurs de X-Intime.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises. Les messages injurieux, les messages ŕ caractčre raciste, les informations sans rapport avec l'article et/ou X-Intime, les messages ŕ caractčre publicitaire ne seront pas tolérés.

Les messages sont validés par la rédaction avant publication. X-Intime se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas sa charte éditoriale.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email via le formulaire Contact.
Vos outils
  Réagissez (0)
Films en VOD
Copyright © 2009-2011 X-Intime.com - Tous droits réservés
[ Contactez-nous ! ] - [ Qui sommes nous ? ]
Derniers articles intégrés :
Sortie de Femme de Vikings, de Carl Royer || EquinoXe, la bande-annonce || Le photographe Roy Stuart expose à Paris || Les carnets secrets d'Erich von Götha || Eros Hugo, entre pudeur et excès || Ce soir, soirée Pigalle à la Musardine || JBR dévoile le scénario de son prochain film || Un club de foot sponsorisé par Jacquie & Michel || Apprenez à contrôlez votre éjaculation || John B. Root lance un site glamour

Derničres personnalités intégrées :
Briana Bounce || Marie Clarence || Inès Lenvin || Lena Nitro || Felicia Kiss || Leyla Morgan || Doryann || Jessie Jay || Luzy Miss || Mey Max || Francys belle || Kacey Kox || Alice Leroy || Charlie F. || Luna Rival || Eva Lovia || Stéphanie || Syam || Héloise || Rachel Adjani

Derniers films intégrés :
Comptable (La) || Petite effrontée (La) || Inès, infirmière très privée || Cara, secrétaire soumise || Femme est une putain (Ma) || Elles s'offrent à des inconnus || Bienvenue chez moi #3 || Familles à louer (Des) || Ah les Salopes !! || Kill Bill XXX, la parodie || Un instant d'égarement || Femme Infidèle (Ma) || Star déchue (La) || Princesses françaises du X #2 || Jacquie et Michel : demoiselles pour groupes d'hommes || Parking : baise interdite niveau 2 || Fille à Papa || Première orgie pour ma femme || Fellations extrêmes || Petit Chaperon Rose (Le)

Derničres scčnes intégrées :
MMM100 : Luzy Miss, veuve en manque de bite || MMM100 : Francys Belle, Mey Mex et Sabrina Deep, thérapie de groupe ou partouze ? || French-Bukkake : Angela Kiss de retour || MMM100 : Liz Rainbow lui lustre les boules || French-Bukkake : Natacha Guapa, le bukkake || MMM100 : Krystal Wallas, secrétaire multi taches || MMM100 : Julia Gomez et Valentina Bianco || French-Bukkake : Anaïs, le casting || MMM100 : Alycia Lopez : Larry se tartine une beurrette || MMM100 : Angela Steel, esclave sexuelle enculée || French-Bukkake : Dora || MMM100 : Tina Kay, traitement VIP || French-Bukkake : Angela Kiss || MMM100 : Nora Luxia, coach ultra sexy || Luxure : Manon Martin, libertine || French-Bukkake : Melissa Milah || French-Bukkake : Loana || French-Bukkake : Nora Luxia, 24 heures avec Pascal Op || MMM100 : Gabriela Flores punie car elle se soulage dans le jardin || MMM100 : Silvia Griso, vengeance porno